La dilution de responsabilité, ça ne vous dit rien ! Qui n’est jamais resté stoïque devant une situation invraisemblable alors que l’union aurait pu faire la force ? Pourtant, de nombreux faits divers rapportent que des agressions ont été commises devant parfois un groupe de personnes sans jamais de réaction de la part des personnes qui regardent. Les femmes pourront témoigner de ce fait lors du harcèlement dans les transports en commun. Ceci est un véritable fléau, mais pourquoi est-ce ainsi ?

1/ Deux personnes ≠ Deux responsabilités

Dans l’inconscient collectif, on aurait tendance à dire que plus il y a de personnes dans la pièce, autant il y a de responsabilités, autrement dit : 1 personne = 1 responsabilité et cela s’additionne.

C’est tout le sujet de cette expérience qu’a voulu démontrer John Darley et Bibb Latané. En 1968, les deux chercheurs ont réalisé des expériences démontrant pour la première fois l’effet du témoin. Une des expériences consiste à placer un individu seul dans une pièce en lui disant qu’il peut communiquer avec une autre personne par le moyen d’un interphone. Le complice de l’expérience fait soudain semblant d’avoir une crise d’épilepsie. L’expérience a ensuite été réalisée avec davantage d’individus présents dans la discussion via l’interphone lorsque la personne simule le malaise.

L’objectif de cette expérience était de voir comment se comportait les personnes présentes dans la pièce et quelles étaient les actions entreprises.

L’hypothèse de base était de dire que plus il y avait de témoins, plus vite les actions furent mise en place, plus vite le complice fut sauvé. En maths, ça donnerait ce genre d’opération :

R = nx R : Responsabité totale, n le nombre de personne, x la responsabilité individuelle

A titre d’exemple pour 4 personnes => R = x+x+x+x => R = 4x donc R = 4 responsabilités.

2/ Comportement surprise

Après plusieurs essais, le résultat fut surprenant. L’étude a révélé que plus le nombre d’individus participant à la discussion est important, plus la durée pendant laquelle le sujet attend avant d’avertir l’examinateur augmente. Même dans certains cas, le sujet n’a jamais prévenu l’examinateur pendant toute la durée de l’expérience. C’est comme si les personnes attendaient l’autre pour agir.

Au lieu d’avoir R = nx on avait plutôt R = x/n. La responsabilité était comme divisé entre les sujets. C’est la dilution de responsabilité.

Comment lutter et s’en sortir, je vous montre le décryptage dans cette vidéo.


MB
MB

Entrepreneur, éducateur et conférencier, je suis quelqu'un qui n'a pas toujours eu des facilités pour mes relations sociales. Pour vous dire, réciter une poésie devant la classe, c'était limite une phobie. Je suis quelqu'un qui a fait les démarches pour m'en sortir dans la vie et je suis là pour vous faire partager mon expérience sur le sujet. Je suis aussi un grand fan de jeux vidéo comme quoi même les gamers ou les plus geek peuvent avoir une vie sociale bien remplie.