Boule au ventre, anxiété, crises d’angoisses, insomnies, pas facile de vivre avec ces troubles au quotidien. Désigné comme un mal du siècle, le stress de longue durée peut nuire à notre santé, bien que, celui-ci soit un phénomène naturel qu’active notre organisme lorsque nécessaire. Donc, il devient nécessaire de s’en défaire. Facile à dire mais il est difficile de lutter contre le stress.


1/ C’est quoi le stress ?

Le stress intervient lors d’une situation de danger potentiel. C’est un phénomène naturel. Pour faire simple, votre cerveau donne l’alerte qui va engendrer l’accélération du rythme cardiaque puis la sécrétion de l’adrénaline qui va donner l’énergie pour mieux oxygéner les muscles et les tissus tout en facilitant la libération du sucre et des graisses par le foie. Il y aura une dilatation des pupilles pour améliorer la vue et une amélioration des réflexes. Cela permet d’augmenter la vigilance pour prendre des décisions très rapide dans le but de se protéger.


Par la suite votre corps va passer par une phase de résistance.
Votre organisme est en position d’alerte et de mobilisation pour tenter de capitaliser d’autres ressources afin de trouver un nouvel équilibre. Par conséquent, votre corps se met à secréter d’autres hormones : l’endorphine, aux vertus apaisantes, le cortisol, la dopamine, la sérotonine et enfin des hormones sexuelles.


Si le stress persiste, le corps passe par une phase d’épuisement car il sera incapable de faire face car les dépenses énergétiques nécessaires seront trop importantes. Par conséquent, cela pourra vous rendre sensible aux agressions extérieures. Vous serez dans un état de tension excessive, peuvent apparaître la fatigue, la colère, voire même la dépression. Il faudra dès lors lutter contre le stress sous peine de futurs problèmes.

2/ D’où vient-il ?

Le stress vient du cerveau. Alors petit cours de SVT pour comprendre : Dans le niveau haut du cerveau se trouve le cortex responsable des décisions de l’action. (ex: je décide de prendre un verre).

Au centre du cerveau se situe les noyaux gris centraux (gris car c’est leurs couleur). Ces cellules fabriquent des neurones appelés neurotransmetteurs qui sont regroupés entre-eux appelé système limbique. C’est le cerveau émotionnel, responsable des émotions. Les neurotransmetteurs sont fabriqués lors des stimuli (ex : je prononce votre nom) aux niveau des synapses (articulation des neurones). C’est donc la liaisons des deux (noyaux gris centraux et cortex) est responsable des comportements liés aux émotions.

Il existe une troisième partie appelée, cerveau mimétique. Il est grandement responsable de l’apprentissage et de l’intelligence humaine via les neurotransmetteurs dit « miroir » car nous vivons pas sur une île déserte. Regardez par exemple comment les enfants imitent très souvent ce qu’ils ont vu, notamment des parents. Vous comprenez direct que cela peut avoir un impact positif mais aussi très négatif.

Mais alors pourquoi je suis mal ?

Le problème du stress vient du fait qu’on maltraite nos noyaux gris centraux. Dans notre cerveau mimétique, les neurones miroir peuvent sécréter des émotions négatives ou positives. Par exemple, si je suis en permanence en train de regarder aux infos des attentats, je vais générer des émotions négatives. Ensuite, mon cerveau va fabriquer des neurotransmetteurs qui vont me rendre anxieux. Je vais stresser pour ma survie car je vais penser que le monde est dangereux.

A force, je vais faire rentrer dans mon corps dans une phase d’épuisement. Au contraire, si je vois que la police sécurise tout, je déduirai l’exact opposé, mon cerveau va fabriquer des neurotransmetteurs qui vont m’apaiser.


Le stress peut venir de partout. Dans notre société actuelle, les écrans sont un véritable fléau. Par exemple, les infos avec des attentats sont partout. Ensuite viennent les réseaux sociaux et les comparaisons excessives, le travail et le surmenage ou par exemple des problèmes familiaux.
La déconnexion et le temps pour soi devient alors nécessaire.

3/ Symptôme

Si vous ressentez ces symptômes en continue, cela peut venir du stress. Alors pas de panique, ce n’est pas doctissimo ici. Prenez le temps de bien analyser, avoir un seul symptôme ne veut pas dire que vous êtes foutu.

Les symptômes physiques Les symptômes émotionnels et mentaux Les symptômes comportementaux
– les tensions musculaires
– les problèmes digestifs
– les problèmes de sommeil ou d’appétit
– les maux de tête
– les vertiges
– le souffle court
-la fatigue, maladies à répétition
– l’agitation
– l’irritation
– l’indécision
– l’inquiétude
-l’anxiété, angoisses
– le manque de joie
– la mélancolie
– la baisse de libido
– la difficulté à se concentrer
– la faible estime de soi
– la perception négative de la réalité
– la désorganisation
– plus de difficulté dans les relations
– l’absentéisme
– la tendance à s’isoler
– baisse de la motivation
– la consommation accrue de tabac, de caféine, de sucre, de chocolat, d’alcool, de drogues, d’écrans
– l’évitement des situations exigeantes


4/ Lutter contre le stress

Pour conclure, il est temps de vous expliquer comment on s’en sort de ce mauvais coton. Je suppose que c’est le but de votre lecture, alors voici quelques techniques pour lutter contre le stress.

  • S’informer/apprendre : souvent, nous avons des craintes par rapport à certaines choses qui peuvent-être une fausse version de la réalité, c’est ce qu’on appelle “croyance” ou même je dirai “peur”. Avoir peur n’est pas un problème, c’est plutôt un signal d’alerte pour nous protéger. Mais les peurs peuvent-être infondées ou basées sur la généralisation de mauvaises expériences ou bien de discours familiaux. Les peurs font stresser, s’informer ou apprendre peut permettre d’agrandir sa zone de confort ou aussi de rétablir la vérité qui peut rassurer ainsi que d’éviter le stress.
  • Se protéger émotions négatives : Ce que l’ont croit peut devenir réalité, que ce soit en positif ou négatif. Quand on est confronté en permanence aux émotions négatives, notre cerveau mimétiques va généraliser ces émotions et nous les retransmettre. Attentats aux infos, comparaisons excessives sur les réseaux sociaux peuvent nous donner le sentiment de ne pas être en sécurité ou de ne pas être à la hauteur, ce qui va directement nous donner du stress. La surinformation peut entraîner une sensation de dépassement. Les émotions positives permettent de lutter contre le stress.
  • Travail : Le travail doit rester au travail ! Lire ses mails professionnels avant d’aller dormir n’est peut-être pas la meilleure solution pour avoir un bon sommeil qui est indispensable à la bonne santé, ce qui peut diminuer de manière spectaculaire le stress.
  • Relations : Faites le tri ! Les relations toxiques ne peuvent que vous amener des ennuis et engendrer pour le coup, du stress.
  • Développement perso : Se connaitre, meilleure option pour avoir une meilleure sensation de maîtrise qui va amener le point suivant…
  • Estime de soi : C’est un des points clef anti-stress. Investissez sur vous-même, avoir une bonne estime calme directement l’esprit car nous sommes conscient de la valeur qu’on a et qu’on peut apporter aux autres. Avoir une bonne estime permet de résister aux échecs sans s’effondrer, permet d’avoir plus de chance de réussir ses actions, ou bien de ne pas avoir le succès anxieux. Je vous en parle dans mes formations.
  • Liez actions/valeurs : Une des clefs pour arriver à un état serein, il est important lors de la connaissance de soi d’arriver à définir les valeurs principales qui nous définissent. Surtout en suivant, il est nécessaire d’agir en accord avec celles-ci sous peine de créer une dissonance au niveau du cerveau, entraînant automatiquement stress voir dépression.
  • Respirez : Respirer c’est vivre ! Quand le cœur s’emballe, la respiration s’accélère, il est important de se concentrer pour respirer lentement et profondément. Travailler la respiration va donc permettre de contrôler son stress et les crises d’angoisses. Prenez du temps pour vous et méditez ou ennuyez-vous pour vous reconnecter à vous même.
  • Thérapie : Si cela devient impossible, des thérapies existent. Les hypnotiseurs peuvent vous aider, ou bien les spécialistes comme psychologues, naturopathes, chiropracteurs. Ne restez pas seul.

Maintenant à vous de jouer !


MB
MB

Entrepreneur, éducateur et conférencier, je suis quelqu'un qui n'a pas toujours eu des facilités pour mes relations sociales. Pour vous dire, réciter une poésie devant la classe, c'était limite une phobie. Je suis quelqu'un qui a fait les démarches pour m'en sortir dans la vie et je suis là pour vous faire partager mon expérience sur le sujet. Je suis aussi un grand fan de jeux vidéo comme quoi même les gamers ou les plus geek peuvent avoir une vie sociale bien remplie.