Souvent confondu avec la confiance en soi, l’estime de soi est un concept bien particulier et surtout, important à comprendre.

1/ Définition 📚

Tout abord, il est important de définir plusieurs mots pour éviter toutes les confusions.

  • La confiance en soi : c’est croire en ses capacités à agir efficacement. Malgré le fait que confiance et estime sont liés, on peut avoir confiance pour exécuter et réussir une action qu’on a l’habitude de faire sans pour autant s’estimer.
  • L’estime est le sentiment favorable né de la bonne opinion que l’on a du mérite ou de la valeur de quelqu’un.
  • L’estime de soi vient du latin “oestimare” qui veut dire “évaluer”, “avoir une opinion sur”. C’est le regard sur soi à forte composante évolutive et subjective. Je la fais plus simple : c’est comment on se voit et si ce que l’on voit, on l’aime ou pas.

A ne pas confondre avec l’amour propre qui est l’amour de soi sous le regard d’autrui.

2/ A quoi ça sert ?

Je sens que certains vont me dire, “tu es sympa avec ton Larousse mais on s’en fout un peu.” Pourtant, pour bien travailler sur son estime, il faut bien distinguer tout ce petit monde.

L’estime de soi est certainement la chose la plus importante à entretenir et/ou travailler. Je fais toujours la comparaison avec la voiture car l’estime de soi, c’est l’équivalent du carburant pour une voiture. Si la voiture a du carburant, elle peut avancer. Dans le cas contraire, elle n’avancera plus. C’est exactement la même chose avec vous.

Des jugements positifs sur vous ou le sentiment d’être compétent vont entraîner un équilibre psychologique. En revanche, les jugements négatifs peuvent fragiliser l’estime et causer des désagréments ainsi que des souffrances.

Souvent, le manque d’estime peut se reconnaître comme une dépression sans en être totalement une.

L’estime de soi permet :

  • Se protéger face à l’adversité, des critiques. Cela n’agit pas comme un bouclier mais plutôt comme un pouvoir cicatrisant.
  • Faciliter l’action sereine
  • Donner du recul face aux pressions sociales (phénomène de mode, mouton, très légions surtout avec les Réseaux Sociaux et les influenceurs)
  • Augmenter les capacités sociales et donc avoir de meilleures relations sociales.
  • Etre bien avec soi-même.

3/ Moi je suis né comme ça, j’y peux rien.

Grave erreur de penser que tout est irréversible ! L’estime de soi, c’est d’abord une éducation.

Vous l’aurez compris, l’estime de soi s’apprend dès le plus jeune âge. A partir de 3-4 ans, l’enfant commence à se comparer aux autres. A l’adolescence, ce phénomène s’accentue. De plus, les résultats scolaires (échecs ou réussites) et la popularité engendrent des émotions qui peuvent influencer l’estime de soi.

Faut dire qu’en plus à l’école, rien n’est fait sur ce travail si important et voilà comment beaucoup de personnes, jeunes adultes manquent cruellement de confiance. Il est évident que le soutient familial dès lors, joue un facteur déterminant sur l’amour de soi, un des trois piliers de l’estime de soi. Des parents qui ont une pauvre estime d’eux même ont une grande chance de transmettre une faible estime à leurs enfants.

4/ Du coup, c’est sûr je suis foutu !

Et non, toujours pas ! Le travail peut s’effectuer adulte. D’ailleurs c’est le travail le plus important à faire de sa vie puisque cela peut carrément changer votre vie ! Ceci est un investissement sur l’avenir, croyez-moi. J’ai vécu un harcèlement au collège avec une estime détruite, et ce travail a radicalement changé ma vie.

Le problème de ne pas se connaitre, c’est l’envie d’exister coûte que coûte ! Oui, encore une fois, vous en voyez beaucoup et tous les jours des personnes qui veulent exister. Pour preuve, la société est malade.

L’échec et les humiliations peuvent-être la chance de vous retrouver et à devenir pleinement soi-même, avoir accès à une partie de la vie qui est inconnue du plus grand nombre.

5/ Comment on fait pour augmenter l’estime de soi ?

Pour ça, j’ai écrit un article qui regroupe quelques actions pour augmenter son estime. Par contre, attention de ne pas oublier de se connecter aux autres. L’empathie reste nécessaire sous peine d’avoir une trop haute estime de soi-même (et oui, ce n’est pas bon non plus) et de devenir narcissique. Vous n’avez pas envie de vous regarder dans le miroir constamment ou de faire des selfies sans cesse pour aller gratter des likes !

Si vous désirez encore plus d’infos et un passage à l’action de manière concrète, vous pouvez obtenir du contenu gratuit ici, ou voir nos programmes avancés et/ou une formation sur l’estime de soi.

A vous maintenant !


MB
MB

Entrepreneur, éducateur et conférencier, je suis quelqu'un qui n'a pas toujours eu des facilités pour mes relations sociales. Pour vous dire, réciter une poésie devant la classe, c'était limite une phobie. Je suis quelqu'un qui a fait les démarches pour m'en sortir dans la vie et je suis là pour vous faire partager mon expérience sur le sujet. Je suis aussi un grand fan de jeux vidéo comme quoi même les gamers ou les plus geek peuvent avoir une vie sociale bien remplie.